Lecture en cours
Lake Sonoma : Sébastien Spheler à la conquête de l’Ouest

Lake Sonoma : Sébastien Spheler à la conquête de l’Ouest

Départ du Lake Sonoma 50
[et_pb_section bb_built= »1″ _builder_version= »3.0.47″][et_pb_row _builder_version= »3.0.48″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″ text_font= »|600|on|||||| »]

Vous ne connaissez peut-être pas Lake Sonoma 50, et pourtant c’est une institution. 50 comme 50 miles (soit 80km), au coeur de la Californie, c’est l’un des grands rendez-vous du début de saison. Chaque année les meilleurs traileurs américains viennent s’affronter sur ce parcours roulant, à l’ADN typiquement US. Cette année, notre Français Sébastien Spehler a coché cette course comme le premier objectif de sa saison. Sa conquête de l’Ouest sera-t-elle couronnée de succès ?

[/et_pb_text][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/jim-walmskey-lake-sonoma.jpeg » _builder_version= »3.21.4″ z_index_tablet= »500″] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »2_5″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/lake-sonoma.jpg » _builder_version= »3.21.4″ custom_margin= »47px|| » z_index_tablet= »500″] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »3_5″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″ header_font= »|||||||| » header_2_font= »|600||||on||| » header_2_text_color= »#000000″ header_2_font_size= »18px » border_width_bottom= »2px » border_color_bottom= »rgba(12,12,12,0.63) »]

Un vrai test pour Sébastien Spehler

[/et_pb_text][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

Lorsque l’on regarde la liste des anciens vainqueurs, on comprend vite à quel genre de course on a à faire. Jim Walmsley, Zach Miller, Sage Canaday, Dakota Jones, il n’y a que des pointures parmi ces gas là et ce n’est pas cette année que cela va changer. Si Jim n’est pas là pour battre son record astronomique de l’an dernier (5h51…), il y aura tout de même une sacrée armada. Ce sera un vrai test pour notre Français Seb Spehler, qui est sans doute le meilleur sur le format 40-80km. Sa performance l’an dernier aux Templiers, suivi d’un superbe temps sur le Marathon du Beaujolais (2h24) sur un parcours tout sauf roulant, avaient impressionné. Le format des trails US lui convient plutôt bien, même s’il est aussi capable de performance sur des profils plus montagnards. Mais où se situe-t-il réellement face aux meilleurs Américains ? La réponse ce week-end.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »3.20.2″ header_font= »|||on||||| » header_text_align= »center » header_text_color= »#000000″ header_2_font= »|||on||||| » header_2_text_align= »center » header_2_text_color= »#000000″]

les favoris

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »3.20.2″ header_3_font= »|||||on||| »]

Chez les hommes

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »2_5″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/jared-hazen.jpg » _builder_version= »3.21.4″] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »3_5″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

Jared Hazen : c’est pour moi le grand favoris. Copain d’entrainement de Jim Walmsley, Jared Hazen ne cesse de progresser d’année en année. 2ème à 21 ans à peine aux Templiers 2016, il a d’autres gros résultats à son palmarès. Il a notamment remporté devant Zach Miller la JFK 50 il y a quelques mois. Très à l’aise sur ce genre de parcours.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »3_5″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

Sébastien Spehler : en forme en ce début de saison, il pourrait faire jouer ses qualités de vitesse. Il a typiquement le profil pour se faire plaisir et briller sur les courses américaines. En espérant que cette première expérience soit concluante, il devrait jouer les premiers rôles.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »2_5″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/sebastien-spehler.jpg » _builder_version= »3.21.4″] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »2_5″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/tom-evans.jpg » _builder_version= »3.21.4″] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »3_5″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

Tom Evans : il est l’une des plus grandes progressions de ces dernières années. On l’avait découvert au Marathon des Sables, prenant à la surprise générale une troisième place, il a depuis remporté des courses de prestige, dont la CCC en 2018. Il vient récemment de changer d’équipe, passant d’Hoka à Adidas. Cela ne lui a pas porté bonheur lors de la Vibram 100 Hong Kong où il a abandonné. Capable de courir vite et longtemps, il jouera les premiers rôles.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »3_5″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

Max King : cela fait quelques temps que l’on ne voit plus Max King au niveau qui était le sien ces dernières années. Néanmoins, le coureur de la team Salomon saura gérer sa course et il connait bien le terrain. IIl aura à coeur de briller pour retrouver la confiance.

Voir aussi
Simon Dugué noir et blanc

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »2_5″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/max-king.jpg » _builder_version= »3.21.4″] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.0.48″ background_size= »initial » background_position= »top_left » background_repeat= »repeat »][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »3.20.2″ header_3_font= »|||||on||| »]

Chez les femmes

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »3_5″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

YiOu Wangelle détient le record féminin de l’épreuve (7h14) réalisé lors de l’édition 2016. Elle connait bien le parcours, et elle revient avec de sérieuses ambitions cette année.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »2_5″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/yiou-wang.jpg » _builder_version= »3.21.4″] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »1_3″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/camille-heron.jpg » _builder_version= »3.21.4″] [/et_pb_image][/et_pb_column][et_pb_column type= »2_3″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

Camille HerronElle réalise un début de saison fantastique avec une course qui restera dans les annales en Nouvelle-Zélande en février. Elle n’a pas été loin de remporter le Tarawera 100 miles au scratch, tout simplement.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][et_pb_row _builder_version= »3.20.2″][et_pb_column type= »3_5″][et_pb_text _builder_version= »3.21.4″]

Kelly Wolf : l’athlète du team Under Armour a connu une année 201 incroyable remportant le Tarawera 100k, le Lavaredo et prenant une 3ème place à la Transvulcania. Elle sera redoutable ce weekend.

[/et_pb_text][/et_pb_column][et_pb_column type= »2_5″][et_pb_image src= »https://tendancetrail.fr/wp-content/uploads/2019/04/kelly-wolf.jpg » _builder_version= »3.21.4″] [/et_pb_image][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]
Quel est votre avis ?
J'aime
0
Septique
0
Wow
0
Afficher les commentaires (0)

Répondre

Votre E-mail ne sera pas publié.


© 2020 Tendance Trail. Tous droits réservés.

Aller vers le haut