Sélectionner une page

Qu’on truste les podiums ou qu’on soit à l’arrière du peloton, on a tous de bonnes raisons de s’intéresser à ce que l’on utilise avant, pendant et après l’effort, en trail ou en course à pied. L’alimentation est évidemment un élément essentiel de la performance, mais d’autres compléments peuvent aussi aider le sportif au quotidien. Dans le cadre de la préparation pour l’Ultra Harricana, j’ai testé les produits de la marque Stimium, que j’utilise depuis dans l’entraînement au quotidien. Présentation et test d’une marque qui ne fait pas les choses à moitié.

Compléments alimentaires, de quoi parle-t-on ?

Pour certains, les mots “complément alimentaire” sont un gros mot. Et pour cause, on trouve sous cette appellation des produits assez divers, particulièrement d’un point de vue qualitatif, ce qui n’aide pas à la confiance (les affaires qui ont touché Eric Favre Sport, ne sont pas non plus très rassurantes). Pourtant, depuis 2002, une directive européenne encadre ce qu’on peut désigner, ou non, sous ce terme.

Les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses.”

Poudre de perlimpinpin ou vrais apports ? Chez les sportifs les avis divergent. Force est de constater néanmoins que de plus en plus d’athlètes de haut niveau en utilisent. Mais était-ce réserver qu’aux meilleurs ? N’y a-t-on pas, nous aussi, un intérêt ? 

Stimium, présentation

C’est un peu dans cet état d’esprit que Stimium a été créée. Permettre à tous les sportifs, quel que soit leur niveau, de profiter des bénéfices de compléments alimentaires adaptés à leur pratique. C’est d’ailleurs les mots de son créateur, Jean-Marie Lefèvre, interrogé par Le Figaro : “faire de Stimium la marque de référence pour tous les sportifs”. 

Ce n’est pas le manque d’ambition qui lui fera défaut. Mais il faut avouer que Stimium a quelques atouts en magasin. Déjà, cette marque ne sort pas de nulle part puisqu’elle profite en réalité du savoir-faire de Biocodex, un laboratoire pharmaceutique créé lui aussi par Jean-Marie Lefèvre. C’est grâce aux recherches de ce dernier qu’est né, notamment, le Mc3, l’un des produits phares de la gamme qui permet une meilleure récupération. 

Séduisant sur le papier, qu’en est-il dans les faits ? J’ai testé plusieurs produits de la gamme, des compléments alimentaires, mais aussi de la nutrition sportive, dans le cadre de la préparation à l’Ultra Harricana.

Retour d’expérience

Présentation des produits 

  • Mc3 : complément alimentaire permettant une meilleure récupération et gestion de la fatigue.
  • Rgn3 : complément alimentaire destiné à la récupération post-entraînement ou compétition.
  • Pro-Nrj : des gommes énergétiques à utiliser avant ou pendant l’effort.
  • Ar3 : complément alimentaire permettant de préserver/soulager ses articulations, notamment les genoux très exposés en course à pied/trail.

Mon avis

De manière générale, il est important de signaler que les effets des compléments alimentaires peuvent varier d’une personne à l’autre, et que les ressentis également. Néanmoins, de manière générale, ces produits m’ont vraiment convaincus.

Première catégorie de produits : les gommes énergétiques.

Stimium propose différents produits, certains plutôt typés “gel” – même s’ils se présentent toujours sous la forme de gommes – dans le sens où ils sont censés donner un coup de “boost” (c’est d’ailleurs leur nom, “Boost”), d’autres plutôt pour diffuser une énergie progressive tout au long de l’effort. C’est le cas des gommes Pro-Nrj qui m’ont particulièrement plues. Tout d’abord, elles m’ont semblé efficaces dans diverses circonstances : sorties longues en trail ou en vélo en préparation, mais aussi pendant l’Ultra Harricana. Aucun problème digestif, et un vrai effet énergétique. Par ailleurs, autre point important, leur goût est très agréable et leur utilisation apporte un côté ludique. On a l’impression de manger des bonbons, ce qui fait toujours plaisir mentalement lors d’efforts longs. 

Deuxième catégorie, les produits de récupération (Mc3 et Rgn3).

Là aussi je suis très convaincu par ce que propose Stimium. La gamme “récupération” comprend aussi l’Ox3 Antioxydent qui permet de garder un équilibre acido-basique normal, chose très importante pour mieux récupérer et éviter les blessures. Pour ce qui est du Mc3 et du Rgn3, ce sont des produits qui ont pris une place essentielle dans ma pratique quotidienne. J’utilise notamment le Rgn3 après chaque entraînement un peu long ou un peu intense et j’en suis vraiment satisfait. Depuis que je l’utilise, ma récupération est plus rapide et me permet d’enchaîner les séances plus facilement. S’il ne fallait conserver qu’un seul produit de la gamme, ce serait celui-là.

Enfin, troisième catégorie, le produit préventif (Ar3)

C’est celui sur lequel il est le plus difficile de donner un retour précis, car les effets sont moins visibles sur le court terme. Je ne doute pas vraiment de son efficacité sur le long terme, mais il faudrait pour cela poursuivre l’expérience sur au moins 6 mois, si ce n’est un an.

Conclusion

Stimium commence a se faire une place de choix parmi les sportifs et notamment les coureurs et les traileurs. Particulièrement convaincu par leurs solutions de récupération, les produits “Mc3”, “Rgn3” et Ox3 méritent vraiment d’être essayés. Stimium propose d’ailleurs des packs qui vous permettent de découvrir la gamme en fonction de thématique. Intéressant.