Lecture en cours
Haglöfs : une nouvelle doudoune ultra isolée grâce au graphène (spoil : c’est incroyable)

Haglöfs : une nouvelle doudoune ultra isolée grâce au graphène (spoil : c’est incroyable)

Haglofs V series mimic Hood

J’avais testé l’hiver dernier l’Haglöfs Essens Down Hood, une doudoune légère qui m’avait convaincu. Cette année, c’est une tout autre technologie que j’ai découvert chez la marque suédoise baptisée « mimic » et dont la particularité est de contenir du graphène, ce matériau qui est en train de révolutionner la confection des textiles outdoor. Tient-elle ses promesses ?

La doudoune est certainement l’un des accessoires les plus utilisés par les amateurs d’activités outdoor. On la porte au quotidien en hiver, voire à l’automne, mais on la porte toute l’année dès lors que l’on se trouve en montagne. À côté des modèles très chaud et épais conçus pour les températures les plus extrêmes, ce sont les doudounes « légères » et compactes qui ont la côte, du fait de leur polyvalence.

La nouvelle doudoune V series Mimic Hood d’Haglöfs

Haglöfs Mimic Hood : présentation

Cette nouvelle doudoune légère V series Mimic Hood d’Haglöfs est déjà séduisante sur le papier. Légère on vous disait, elle ne pèse que 380gr, ce qui reste très intéressant. Un prix, 300€, qui correspond à la qualité du produit et qui est dans les ordres de grandeur de ce qui se fait sur le marché (l’Essens Down Hood était au même prix). 

Surtout, c’est un textile très complet qui rassemble diverses technologies de pointe. On pense bien sûr à cette isolation Mimic Platinium dont on parlait précédemment, mais aussi au tissu en surface, le 7D Pertex® qui est à la fois assez résistant à l’abrasion, tout en ayant des qualités déperlantes. Sans rentrer dans les détails, Pertex® est une technologie un peu concurrente de Gore-Tex, qui n’a cessé d’évoluer en différentes versions (comme Gore-Tex d’ailleurs) depuis 1979. Elle est utilisée sur des produits très techniques en général. Enfin, on retrouve sur cette doudoune une doublure en Gore-Tex Infinium, une vraie référence dans la gestion du rapport chaleur/respirabilité.

La technologie Mimic Platinium, isolant synthétique de l’extrême

Haglöfs Mimic Hood : retour du terrain

Dans mes mains depuis début septembre, cette doudoune Mimic Hood d’Haglöfs m’a été particulièrement utile depuis, à diverses occasions. Les premières chutes de neige de fin d’été et de l’automne m’ont permis de la tester en conditions froides et humides, notamment lors du tournage de « 200, un film d’ultra« .

Le tissu extérieur parait bien résistant et offre une bonne déperlance

Si j’avais été convaincu par la Essens Down Hood, que dire de cette V Series Mimic Hood ? Une masterclass de la part de la marque suédoise, tout simplement. Rarement, pour ne pas dire jamais, je n’ai eu entre les mains une veste si chaude tout en étant si légère. La technologie Mimic Platinium qui intègre ce matériau « miracle », le graphène, fait son travail à merveille en termes d’isolation.

Voir aussi
Sea to summit

Surtout, si vous avez suivi cette aventure en Auvergne, elle a parfaitement fait l’affaire dans des conditions humides et venteuses. Je suis vraiment convaincu par cet alliage 7D Pertex® et Gore-Tex Infinium.

Fin 2020, si je devais conseiller une seule doudoune sur le marché, ce serait sans doute cette V series Mimic Hood qui pour un prix certes élevé, mais pas le plus élevé (la Cerium d’Arc’teryx est à 400€), offre un produit ultra performant et que je pense durera dans le temps. Si vous cherchez une doudoune, foncez.

Quel est votre avis ?
J'aime
1
Septique
0
Wow
0

© 2020 Tendance Trail. Tous droits réservés.

Aller vers le haut