C’est un accessoire indispensable du fan d’outdoor. Au quotidien en hiver, dans son sac en été lorsque l’on randonne, la doudoune légère est l’un des achats les plus utiles…et l’un des plus compliqués à faire. Poids, chaleur, compactibilité, ergonomie, les critères de choix sont nombreux. J’ai testé pour vous trois modèles haut de gamme de trois marques de référence : Arc’teryx, Patagonia, Haglöfs.

Randonnée, ski de fond, ski de randonnée, lifestyle, ski, les occasions d’enfiler une doudoune sont nombreuses lorsqu’on aime passer du temps dehors, dans la nature. Si la veste imperméable est sans aucun doute le textile le plus important, celle-ci ne vient pas loin derrière. Disons surtout que c’est un confort dont on ne peut plus vraiment se passer une fois qu’on a franchi le pas de s’équiper convenablement.

Quelles qualités attendre d’une doudoune pour une pratique “outdoor” ? 

  • Le rapport poids/chaleur : c’est l’élément primordial qui va souvent guider notre choix. Lorsque l’on part sur plusieurs jours notamment, le fait de pouvoir glisser dans son sac une doudoune très compacte et légère est un atout vraiment non négligeable. Mais il faut toujours chercher le bon compromis entre légèreté et chaleur. Ces dernières années, certaines marques ont fait de vraies avancées de ce point de vue.
  • L’isolation : duvet ou synthétique ? Il y a deux écoles, mais on trouve aujourd’hui des deux côtés des produits très aboutis. Pour la faire (très courte), le duvet est plus chaud et plus compressible, mais le synthétique craint moins l’eau et demeure plus résistant.
  • Respirabilité : de manière générale, plus une doudoune est chaude, moins elle est respirante. En fonction de votre utilisation, c’est une donnée importante.
  • Des détails qui n’en sont pas : chaque marque développe ses propres technologies et comme le diable se cache dans les détails, il est important de bien regarder toutes les petites choses qui peuvent sembler accessoires et qui peuvent en réalité faire la différence. Je pense particulièrement aux coutures, ou à la capuche.

Arc’teryx Cerium LT : la perfection a un prix

arcteryx cerium

En bref :
Poids : 305gr
Isolation : duvet
Prix : 400€

Parlons d’emblée des choses qui fâchent : le prix. C’est chaque fois le même refrain avec les produits de la marque canadienne. Mais finalement, est-ce vraiment important ? Évidemment, 400€, c’est cher. Très cher. Plus cher que les deux autres modèles présentés ici.

Mais bien souvent, ce n’est pas un simple achat, c’est un investissement. D’une part les produits sont toujours d’une qualité remarquable (et c’est encore le cas sur cette doudoune) et dure dans le temps. Ensuite ils ont la qualité de donner envie d’être utilisé, car bien pensés, confortables, ergonomiques.

Cette doudoune en duvet est proche de la perfection. Finitions irréprochables, elle est très confortable. J’ai été impressionné par son pouvoir gonflant et sa chaleur. Forcément lorsqu’on regarde sur le papier on comprend mieux : 850 cuin, indice mesurant le pouvoir gonflant. On considère qu’au-dessus de 800, on peut difficilement faire mieux. Alors 850…Elle est par ailleurs très compressible, elle se glisse facilement dans un sac, ne prenant que très peu de place. Si vous avez les moyens, c’est un must have.

Alternative synthétique : l’Atom LT

Moins chère (250€), je n’ai pas eu l’occasion de tester cette veste qui est, paraît-il, très performante également. Elle est plus lourde, moins compressible, mais du fait de son isolation synthétique, elle présente l’avantage de ne craindre que très peu les intempéries. Pour de l’itinérance, c’est sans doute un choix judicieux.

Haglöfs Essens Down Hood : performante et responsable

Doudoune Haglöfs

En bref :
Poids : 335gr
Isolation : duvet
Prix : 299€

J’ai découvert récemment la marque Haglöfs. D’origine suédoise, c’est l’une des plus engagées sur le plan environnemental dans le milieu de l’Outdoor. Au-delà de ce détail (qui n’en est pas un) elle propose des produits haut de gamme de grande qualité sur une gamme assez large allant de la randonnée au ski (alpin, de rando) en passant par l’alpinisme et même le lifestyle “outdoor”. Faisant partie du même groupe qu’Asics, vous avez peut-être déjà vu une veste ou un pantalon portés par Xavier Thévenard ou les autres traileurs et traileuses sponsorisés par la marque japonaise.

C’est la première fois que je teste un de leur produit (et je n’espère pas la dernière) et je dois dire que c’est une première très réussie. La doudoune Essens Down Hood présente un pouvoir gonflant de 800 cuin, on reste sur du très haut niveau. Elle est un peu plus lourde que le modèle Arc’teryx, mais on reste sur des standards bas. Selon moi, elle est vraiment parfaite pour les entre-saisons, automne et printemps, très bien en hiver également, mais peut être un peu chaude en été. Vous me direz ça reste une doudoune…

Surtout j’aimerais insister sur sa fabrication “responsable”. Sincèrement Haglöfs fait des efforts impressionnants en la matière. La doudoune est fabriquée uniquement à partir de matériaux recyclés, le duvet est tracé, aucun PFC n’a été utilisé. Haglöfs met en avant des “sustainable choice” sur son site, dont cette doudoune fait partie. Si c’est un critère de choix pour vous, je vous invite vraiment à regarder cette marque de très près.

Alternative synthétique : Essens Mimic Hood

Comme pour Arc’teryx, l’alternative synthétique est plus lourde, moins chère, mais plus résistante. Intéressant de noter que la marque la conseille pour le ski contrairement à la version en duvet que j’ai testée. Une très bonne alternative.

Patagonia Micro Puff : la référence synthétique

micro puff patagonia

En bref :
Poids : 264gr
Isolation : synthétique
Prix : 280€

Patagonia n’est plus à présenter, évidemment. La marque créée par Yvon Chouinard est l’une de celle qui a le plus de visibilité sur le marché de l’outdoor. On la connaît pour son engagement environnemental bien sûr, mais ses produits sont aussi de très bonnes factures. Ils viennent d’ailleurs de lancer des produits “trail” depuis quelques mois, que je testerai à l’occasion. 

La Micro Puff est un de leur produit phare. Elle a remporté un prix au fameux salon professionnel ISPO. Contrairement aux deux premiers modèles présentés ici, cette doudoune est fabriquée à partir d’une isolation synthétique. Ultra légère, c’est celle qui conviendra le mieux à des activités outdoor en été. Elle est juste parfaite si vous partez en randonnée en montagne. Très compressible, vous pourrez la sortir le soir après une longue journée de marche, elle remplira parfaitement son rôle. 

Par ailleurs, elle également celle qui résiste le plus à l’eau. J’ai pu tester son pouvoir déperlant qui est assez efficace (mais pas miraculeux, ce n’est pas une membrane imperméable…). Surtout, elle sèche beaucoup plus vite une fois mouillée, c’est tout l’avantage du synthétique. Par contre, elle est moins chaude que la doudoune Arc’teryx et la doudoune Haglöfs. Une version “macro puff” est désormais disponible, mais pour le coup elle ne convient qu’à la période hivernale.