Lecture en cours
Festival des Templiers 2019 : plateau fantastique pour course mythique

Festival des Templiers 2019 : plateau fantastique pour course mythique

Sébastien Spehler

C’est l’un des grands rendez-vous de la fin de saison. Le Festival des Templiers, événement historique du trail français et mondial, créé en 1995, attend plus de 13 000 coureurs pour cette édition 2019. Sur les 16 formats de course proposés, le Grand Trail des Templiers (78km / 3660 D+) est comme toujours le moment le plus attendu. Cette année encore, le plateau est superbe aussi bien chez les femmes que chez les hommes, avec en guest, l’une des stars de l’Ultra, Xavier Thévenard. Force en présence, favoris, on vous dit tout.

Le Festival des Templiers : l’un des berceaux du trail en France

C’est l’une des courses les plus anciennes du territoire hexagonal, tout simplement. On doit d’ailleurs le mot « trail » (dans son emploi actuel pour désigner ce sport) à son créateur, Gilles Bertrand. C’est aujourd’hui l’événement qui rassemble le plus de coureurs dans le monde, devançant même l’UTMB. Et pourtant ici, pas de polémique sur une course « business ». Non, les Templiers ont réussi, malgré une croissance continuelle, à garder une image authentique. Mais est-ce seulement une image ? Sûrement pas. L’encrage dans ce territoire, les Causses du Larzac, au coeur de l’Aveyron, y est pour beaucoup. Brut, simple, mais d’une grande richesse, c’est cet ancrage qui fait tout le caché des Templiers.

Les formats de course diffèrent sur le nombre de kilomètres, mais se ressemblent sur le profil. Des montées relativement courtes, mais raides, des descentes similaires, et des portions roulantes sur le plateau. Le terrain est parfois très technique et exigeant. Les coureurs rapides tirent souvent leur épingle du jeu, mais attention aux montagnards qui peuvent faire la différence sur la fin du parcours.

Le Grand Trail des Templiers : la course reine (78km / 3660 D+)

Les favoris chez les hommes

Sébastien Spehler : pour le triplé ?

Vainqueur des deux dernières éditions dans des temps impressionnants (6h38 et 6h36), le Français est  le grand favori. Il connaît par coeur ce parcours (déjà 4 participations) qui correspond parfaitement à ces qualités. Très à l’aise sur les parties roulantes (il court le marathon en 2h20), il passe aime ces profils tout en relance. Mais disons-le, bien qu’il soit l’un des meilleurs traileurs français, Sébastien Spehler n’est pas le plus médiatique. La faute peut-être à sa volonté de construire sa saison sans les grands rendez-vous : UTMB, Golden Trail Series (il était sur le 23km du Marathon du Mont-Blanc)…Et pourtant en 2019, il a tout de même réalisé des performances assez impressionnantes : une 2ème place sur la mythique Lake Sonoma pour une première expérience américaine (6h15 pour 77km / 3000D+), et plus récemment une victoire sur le 56km du Haut-Koenigsbourg dans un temps monstrueux de 3h53.

Sebastien Spehler vainqueur du Grand Trail des Templiers 2018
Sebastien Spehler vainqueur du Grand Trail des Templiers 2018 (©Cyrille Quintard)

Xavier Thévenard : l’invité surprise

Le « petit prince de Chamonix » conclut généralement sa saison après l’UTMB. Rare sont ses apparitions, sur des courses majeures, en fin de saison. Mais cette année le Français a des fourmis dans les jambes et semble avoir récupéré sans trop de problèmes de son tour du Mont-Blanc. Après ses victoires à l’Ultra du Mont-Fuji et au 90km du Mont Blanc, il a du se contenter de la deuxième place derrière un intouchable Pau Capell à l’UTMB. 

Sur le papier, les Templiers n’est pas du tout un profil pour lui : trop court, trop roulant…et pourtant, le Jurassien a déjà réalisé des performances de haute facture sur les Causses, notamment en 2013 où il finit deuxième derrière Thomas Lorblanchet en 6h47. Il pourrait créer la surprise…

Voir aussi
Polar Grit X

À suivre également

Cette année, le plateau est particulièrement relevé, il faudra suivre notamment :

  • Robbie Simpson : le Britannique est plutôt spécialiste des distances courtes. Trois fois 2h33 à Sierre-Zinal suffit à en faire un candidat sérieux au podium.
  • Petter Engdhal : il est probablement le meilleur Suédois à l’heure actuelle. L’athlète du team Salomon est spécialiste des parcours de Skyrunning. 3ème de la Transvulcania cette année, il sait performer sur ce type de distance.
  • Andreu Simon : le Catalan sort d’une deuxième place à l’OCC, il sera difficile à lâcher même si les portions roulantes ne lui sont pas trop favorables.
  • Henri Ansio : le Finlandais aime les Templiers. 3ème l’an passé, il sera une nouvelle fois présent à Millau et il ne serait pas étonnant de le voir dans le top 5.
  • Les autres Français : Adrien Michaud, Romain Maillard, Paul Mathou, Pierre-Hugo Romain, Benoit Cori…

Les favoris chez les femmes

Azara Garcia : peut-elle garder sa couronne ?

Elle s’était largement imposée l’année dernière (30 minutes d’avance), en signant au passage une très belle 16ème place au scratch, l’Espagnole sera favorite cette année. Elle sort d’une très belle deuxième place à l’OCC derrière l’intouchable Ruth Croft.

Azara Garcia vainqueure du Grand Trail des Templiers 2018
Azara Garcia vainqueure du Grand Trail des Templiers 2018 (©Cyrille Quintard)

L’armada suédoise

Deux stars suédoises seront présentes à Millau cette année. Mimmi Kotka régnait sur la planète trail il y a encore quelques mois. Depuis, ses performances sont moins retentissantes, mais elle reste une l’une des favorites. Elle sera accompagnée d’Emelie Forsberg qui revient petit à petit à la compétition. 3ème en 2017 lors d’une édition particulièrement relevée chez les Femmes, elle semble revenir en forme et pourrait faire une belle course.

Les Françaises

  • Christelle Lazard : peu connue du grand public, elle sort pourtant de sa meilleure saison à 40 ans. Elle pourrait jouer les trouble-fête.
  • Camille Bruyas : c’est l’une des Françaises qui progressent à vitesse grand V. 3ème de la CCC, vainqueure du 105km du Swiss Canyon Trail, elle est plus à l’aise sur les longues distances.
  • Maryline Nakache : toujours au rendez-vous, elle sort d’une 5ème place à la CCC. 3ème l’an dernier, elle connaît bien le parcours qui correspond bien à ses qualités de relance. 
Quel est votre avis ?
J'aime
0
Septique
0
Wow
0
Afficher les commentaires (0)

Répondre

Votre E-mail ne sera pas publié.


© 2020 Tendance Trail. Tous droits réservés.

Aller vers le haut