Marathon du Mont-Blanc, Lavaredo, Western States 100…rarement un week-end n’aura rassemblé tant de courses prestigieuses, avec de tels plateaux. Petite présentation d’un week-end de folie sur la planète trail.

 

Marathon du Mont-Blanc : une densité incroyable sous la canicule

Le 90km, Xavier Thévenard en favori

Le plus long parcours de l’événement a commencé ce matin à 4h00, sous une température déjà bien élevée. La présence de Xavier Thévenard, confirmée il y a quelques semaines, a donné un attrait supplémentaire même si le plateau était déjà bien relevé. Le Français aura fort à faire face au Chinois Ming Qi, mais aussi à ses compatriotes Michel Lanne (récent vainqueur à la Maxi-Race) et Germain Grangier. Le Jurasien connaît parfaitement le coin et sera tout de même dur à battre. 

Côté féminin, il y aura un beau duel entre Miao Yao la vainqueure de la CCC 2018 et l’Américaine Katie Schide qui ne cesse d’impressionner de course en course. 

Le 42km, une densité impressionnante

C’est simplement du délire. Rarement, si ce n’est jamais une course n’a été si dense. Kilian Jornet ne sera certes pas de la partie, mais pour le reste tous les meilleurs mondiaux sur cette distance seront présents. 8 athlètes au-delà de 900 côte ITRA, 23 à plus de 880…et parmi eux il faudra suivre nos Français Thibault Baronian et Nicolas Martin. Le premier est en forme et en confiance après sa magnifique course à Zegama. Le second est en forme et un peu revanchard après sa 5ème place au Championnat du monde (il espérait la médaille individuelle) au Portugal.

Lavaredo : on surveillera nos meilleures Françaises

Si le plateau masculin a déjà été plus relevé, c’est chez les femmes qu’on portera une attention particulière. En effet, on pourra observer le retour sur la scène mondiale de Caroline Chaverot après des mois compliqués. On note également la présence d’Audrey Tanguy, sûrement la meilleure Française sur Ultra en ce moment. 

Chez les hommes, les US seront favoris pour la victoire avec Tim Freriks et Tim Tollefson. Notons tout de même la présence de Sylvain Court, qui a pu s’entraîner comme il le voulait après un début de saison pas à la hauteur de ses espérances.

Western States 100 : Jim Walmsley pour le record ?

Course mythique, la Western States est chaque année un rendez-vous incontournable. L’année dernière, la présence de François d’Haene nous intéressait particulièrement même si c’est Jim Walmsley qui avait crevé l’écran en explosant le record de l’épreuve (14h30). Cette édition 2019 sera encore très intéressante puisque l’Américain est une nouvelle fois présent et pourrait bien améliorer encore le temps de référence. La météo devrait être plus favorable que l’année dernière et la concurrence pourrait le pousser dans ses retranchements. On pense notamment à son compatriote et collègue d’entraînement Jared Hazen qui a gagné en début de saison la fameuse Lake Sonoma devant Sébastien Spehler. À noter également la présence de Tom Evans, le nouvel athlète Adidas, vainqueur de la CCC en 2018. 

Chez les femmes, la présence de Courtney Dauwalter tendrait à clore tous les débats. Ultra dominante ces derniers mois, on voit mal comment la victoire pourrait lui échapper, malgré la présence de Clare Gallagher ou Lucy Bartholomew.