Lecture en cours
Polar Grit X : un game changer ?

Polar Grit X : un game changer ?

Polar Grit X

Sortir une montre GPS en période de confinement n’est pas ce pas le summum de la provocation ? En réalité, l’annonce était évidemment préparée de longue date et malheureusement pour Polar, le timing de ce lancement n’est pas le plus idéal. Cela annonce-t-il un flop ? Je ne pense pas tant leur nouveau modèle, la Polar Grit X, affiche des caractéristiques intéressantes pour un prix bien en dessous de ses concurrents directs. De là à faire exploser le marché ?

Présentation

Les amoureux d’outdoor et de trail en particulier sont certainement plus familiers avec Garmin et Suunto, les deux grands leaders en matière de montre GPS. Pourtant, depuis plusieurs années déjà, d’autres acteurs dont Polar y sont également présents, mais ne se partagent que les miettes. Le succès de Coros outre-Atlantique et cette nouvelle Polar Grit X pourraient bien rebattre les cartes. Et très honnêtement, c’est une merveilleuse nouvelle. 

On ne peut que se réjouir d’une concurrence saine. Coros a permis une véritable avancée concernant l’autonomie des montres. Leur dernier modèle haut de gamme, la Vertix, tient 60h en précision maximum et jusqu’à 150h en mode ultra (c’est le modèle que j’utilise au quotidien et dont je vous parlerai très bientôt en vidéo). On nous aurait dit ça ne serait-ce qu’il y a deux ans, on aurait eu du mal à y croire. Avec la Grit X, Polar ne compte pas révolutionner une fonctionnalité en particulier – bien qu’elle rassemble des choses très intéressantes nous le verrons – mais en propose un produit qui semble, sur le papier, très abouti pour un prix bien en dessous de la concurrence (429€). Preuve qu’il n’est pas nécessaire de mettre un SMIC, pour avoir une montre de qualité ? Polar Grit X

En résumé : les caractéristiques qu’il faut retenir

Ultra légère (64g), la Polar Grit X se place directement sur le secteur « outdoor » qui manquait un peu à Polar jusqu’ici, bien que la Vantage V pouvait faire l’affaire. Robuste (elle répond à la norme de résistance de l’armée américaine MIL-STD-810G), altimètre barométrique, cardio optique Optimus Prime qu’on retrouve déjà sur la Vantage V, puce GPS/Glonass, autonomie de 40h en précision maximum, elle coche toutes les cases que l’on attend d’une montre haut de gamme pour ce type d’utilisation. L’autonomie progresse nettement, d’autant qu’un mode ultra permet de tenir jusqu’à 100h. C’est une bonne chose, notamment pour les pratiquants d’ultra trail, mais cela a tendance à devenir la norme désormais et ce n’est pas là que Polar peut faire la différence avec la Grit X. Par contre, concernant le panel de fonctionnalités proposées, il y a de quoi se démarquer de la concurrence, et ce qu’ils proposent semble très intéressant. Polar Grit X Au-delà des fonctionnalités que l’on connaissait déjà, comme la mesure de la puissance en course à pied (sans capteur supplémentaire), l’analyse de la qualité du sommeil, la programmation d’entraînement, le FitSpark…il y a des nouveautés que je trouve particulièrement attirantes. Tour d’horizon :

  • Hill splitter : grand (grand) fan de la fonction ClimbPro de Garmin, qui permet de visualiser en direct, lors d’un suivi d’itinéraire, là où vous vous trouvez sur un segment de montée ou de descente, j’attendais avec impatience qu’un concurrent développe quelque chose de similaire. Sur le papier, ce que propose Polar répond à moitié à mes attentes en ce sens qu’elle donne uniquement des informations sur ce qu’on a parcouru et non pas sur ce qu’il reste à parcourir. Or, généralement, l’information qui nous intéresse est de savoir combien de kilomètres et de dénivelé il reste, plus que ce qu’on vient d’accomplir. Dans les faits, si on sait que la montée fait environ 5 km et qu’on calcule la différence, on s’y retrouve, mais vous m’accorderez que ce n’est pas très pratique. Par contre, la Polar Grit X reconnaît automatiquement les segments de montée ou de descente, ce que l’on ne retrouve nulle part chez la concurrence.
  • FuelWise : la dépense énergétique dépend de nombreux facteurs, dont certains ne sont pas mesurables par une montre de sport. Néanmoins, cela fait bien des années que les constructeurs donnent des indications quant aux calories dépensées lors une activité. Avec FuelWise, Polar va plus loin en offrant en direct, pendant votre effort, des rappels personnalisés vous donnant des conseils pour vous ravitailler. Vous commencez une course à forte allure, la montre calcule grâce aux données de fréquences cardiaques, ce qu’il vous faut comme ravitaillement. Pas bête, même si rien ne remplacera le vécu.
  • Le suivi d’itinéraire : c’est la dernière fonctionnalité que je trouve particulièrement intéressante. La Polar Grit X propose sur le suivi de trace (sans cartographie) la distance et la direction du prochain virage. C’est vraiment utile pour éviter de regarder sans cesse sa montre lorsque l’itinéraire n’est pas évident à suivre.

Polar Grit X

Voir aussi
casque oakley aro3

Mon avis : certainement le meilleur rapport qualité/prix qui existe

Vous l’aurez compris, je suis plutôt impatient de voir ce que vaut cette montre en pratique. Pas de révolution, mais des fonctionnalités intéressantes. Surtout, et c’est là le point essentiel selon moi : un rapport qualité/prix inégalé. 429€ pour tout cela ! Du jamais vu jusqu’à présent et de quoi inquiéter la concurrence…

Vous pouvez d’ores et déjà vous procurer la Polar Grit X sur le site de Polar.

Quel est votre avis ?
J'aime
0
Septique
0
Wow
0
Afficher les commentaires (0)

Répondre

Votre E-mail ne sera pas publié.


© 2020 Tendance Trail. Tous droits réservés.

Aller vers le haut