Lecture en cours
Réflexion : passionné d’outdoor et confiné

Réflexion : passionné d’outdoor et confiné

Simon Dugué noir et blanc

REFLEXION

L’activité sur le site s’est faite rare depuis quelques semaines. Cela va sans dire que la crise sanitaire, économique et sociale dans laquelle nous nous trouvons en est l’une des causes. Et pourtant…le temps ne manque pas. Paradoxale me direz-vous ? Pas si sûr.

Ma vie de passionné d’outdoor, de journaliste, de traileur, d’amoureux de la montagne est en suspend. Confinement oblige, il n’était pas question pour moi de transgresser les règles et d’aller parcourir les sentiers coûte que coûte. Un mal nécessaire, chacun devant faire sa part, comme le colibri lorsqu’il jette quelques goûtes d’eau sur le feu pour tenter de l’éteindre.

Je tire plusieurs enseignements de cette période, à titre personnel. Chacun vit différemment cette épreuve, et je me garderai bien de juger le comportement des uns et des autres.

Lac Combal levé du jour UTMB 2019

« La liberté guidant le peuple »

La privation de liberté de mouvement est sans aucun doute l’élément qui affecte le plus mon quotidien. Remplir une attestation, avoir peur du gendarme qui peut se cacher au coin de la rue parce qu’on aurait oublié sa carte d’identité, regarder sa montre sans cesse pour être sûr de ne pas dépasser le temps réglementaire…j’ai pris conscience avec cette crise de la valeur de cette liberté de mouvement qui nous paraît sans doute naturelle. 

Cela raisonne d’autant plus pour les passionnés de grands espaces que nous sommes. Il faudra s’en souvenir lorsqu’un jour, nous remonterons au sommet de la montagne et que l’horizon se dévoilera sous nos yeux.

Le temps est précieux

Pour beaucoup de Français, dont je fais partie, confinement et crise sanitaire sont synonymes de chômage partiel. La situation n’est pas très réjouissante, elle est source d’angoisse, d’interrogation, sur le présent et l’avenir. Mais c’est aussi une période qui nous donne du temps, et le temps est précieux.

Le temps c’est de l’argent. La période me le confirme : j’accepte sans mal de sacrifier de l’argent pour du temps. Le temps de réfléchir, le temps de ne rien faire, le temps de lire, le temps de photographier, d’écouter, de penser à l’avenir. Dans notre quotidien, tout va vite, trop vite, et les semaines qui viennent de s’écouler m’ont montré à quel point il y a un intérêt à ralentir le rythme. 

Voir aussi
Courtney Dauwalter

Comment cela peut-il se concrétiser à l’avenir ? Difficile de se projeter. Je ne crois pas que cette crise sanitaire, économique, sociale, nous fasse basculer fondamentalement dans un monde nouveau. Il faudra toujours penser comme un homo oeconomicus pour assurer sa survie et tâcher d’être rationnel, un minimum, pour remplir son assiette. Mais dans l’arbitrage entre besoin matériel et temps libre, la balance se rééquilibrera, en tout cas de mon côté.

« L’enfer, c’est les autres. » Vraiment ?

Il paraît que les dénonciations pour non-respect du confinement explosent, nous ramenant à de tristes heures de notre histoire. Il n’y a qu’à voir les jugements incessants sur les réseaux sociaux pour s’apercevoir que la fraternité n’est pas une « valeur refuge », malgré les applaudissements pour le personnel soignant tous les soirs.

Dans ce contexte, le loup solitaire que je suis prend conscience que l’être humain est un animal social, et qu’après tout, les interactions avec ses semblables sont nécessaires. Une longue journée, seul en montagne, à profiter des sentiers à son rythme aura toujours la même valeur. Mais peut-être que la même journée accompagné par quelqu’un vaudra aussi le coup d’être vécu. Je n’ai jamais cru à cet adage selon lequel « le bonheur ne vaut que lorsqu’il est partagé », et pourtant aujourd’hui cette phrase résonne avec un écho particulier.

Quoi qu’il en soit, si on veut rester optimiste, on peut toujours se dire qu’on n’a jamais été aussi proche de la fin de cette crise sans précédent. Et au fond, cela n’aura fait que rappeler, si cela était nécessaire, notre amour des grands espaces.

Quel est votre avis ?
J'aime
0
Septique
0
Wow
0
Afficher les commentaires (0)

Répondre

Votre E-mail ne sera pas publié.


© 2020 Tendance Trail. Tous droits réservés.

Aller vers le haut