Sélectionner une page

PHOTO : © Hoka One One

Les chaussures sont l’un des sujets qui passionnent le plus les traileurs et traileuses. Drop, semelle, poids, fit, ont aime scruter les moindres détails de toutes les nouveautés qui sortent sur le marché. Et il y en a beaucoup. Hoka, Salomon, Altra, Asics, Saucony, les marques sont très nombreuses et rivalisent de créativité pour mettre en avant leurs produits. Mais sait-on jamais demandé quelles étaient les modèles portés par les stars du milieu ? Kilian Jornet, François d’Haene, Jim Walmsley, on fait le tour de la question dans ce premier épisode.

Les athlètes élites des grandes marques du trail sont bien souvent leur plus grand atout marketing. Que serait Salomon sans Kilian Jornet ou Hoka sans Jim Walmsley ? Evidemment, le but final est de développer et vendre des produits aux plus grands nombres, à commencer par les chaussures qui représentent un énorme marché. Récemment, de nouveaux modèles sont sortis et les meilleurs traileurs n’ont bien sûr pas attendu pour les chausser.

Jim Walmsley : Hoka Speedgoat

La star de la marque portant la chaussure iconique, l’histoire semble parfaite. Jim Walmsley est un fan de la Speedgoat, c’est une chaussure qui le suit depuis plusieurs années. Ces derniers mois, il a adopté la version “EVO” qu’il a participé à développer en vue de la Western States 100. C’est une chaussure dont l’amorti, unique, offre la sensation de courir sur un coussin. Elle reste néanmoins très dynamique et c’est sans doute ce pour quoi l’Américain l’aime tant.

Jim ici en action en Patagonie pour les championnats du monde de course en montagne.

Le test vidéo de la Speedgoat EVO.

Kilian Jornet : Salomon Sense S/Lab

C’est l’un des modèles les plus populaires depuis quelques années déjà, la Salomon Sense S/Lab a été pensée avec et pour Kilian Jornet. Chaussure très légère, minimaliste par certains égards, elle se décline en deux versions : une classique pour les terrains secs et une SG (Soft Ground) avec des crampons plus marqués pour être plus efficace sur terrain gras et mouillé. On voit encore régulièrement le Catalan avec les Sense S/Lab aux pieds (la dernière fois à l’Annapurna Trail, finale des Golden Trail Series) même s’il porte également de nombreux prototypes.

Petite balade de santé pour Kilian Jornet dans son jardin, en Himalaya, pour la finale des Golden Trail Series

François d’Haene : Salomon S/Lab Ultra

Comme Kilian Jornet, François d’Haene est à l’origine d’un modèle phare de la gamme Salomon : la S/Lab Ultra. Chaussure destinée pour la longue distance, spécialité du Français, elle fait un tabac auprès du grand public. Pour autant, comme le Catalan, la star française porte en réalité des prototypes. Mais à la différence de son collègue espagnol, c’est le cas en permanence, depuis plusieurs années déjà. Il semble que cette tendance a vraiment commencé pour la Western States 2017 où François d’Haene a cherché à développer une chaussure très respirante qui puisse sécher rapidement après les traversées de rivières.

Sébastien Spehler : Salomon Sense S/Lab

Le Français, récent vainqueur de la TNF Endurance Challenge, est un adepte du modèle S/Lab Sense, comme Kilian Jornet. Même sur des parcours proches de 80km comme les Templiers ou la course californienne, cela ne lui fait pas peur. Le week-end dernier, il portait le modèle classique, particulièrement adapté aux terrains secs de San Francisco, probablement la version “8”, qui devrait arriver au printemps.

Thibaut Garrivier : Hoka Carbon X

Pour sa première expérience américaine, le Français a sorti des chaussures de route, la fameuse Carbon X, pour un parcours estampillé “trail”. On vous l’accorde, le terrain de la TNF Endurance Challenge est très roulant, peu technique, avec de nombreuses portions de route. Cela est révélateur d’une tendance, on voit de plus en plus souvent des coureurs avec des chaussures de route lorsque les conditions sont sèches. Ce n’est donc pas une réelle surprise, mais c’est intéressant à noter.

View this post on Instagram

@thenorthfaceecs San Francisco 🇺🇸 : 3rd ! Je ne vais pas faire le difficile. Dès le départ les jambes ne sont pas au top, spécialement en montée où je ne suis pas au niveau. Je voulais accrocher le groupe de tête mais au bout de 20k je lâche prise sous peine de faire un beau pop-corn et c'était moins une car contrairement à d'habitude je n'ai pas eu de regain d'énergie dans les 20 derniers. Je me suis dépouillé pour arracher la 3e place dont je me satisfait pleinement pour cette 1ere expérience US sur une course physiquement épuisante. Plaisir de partager le podium avec @sebastienspehler 🇫🇷 👏 A very special thanks to @theresabford and all the @hokaoneone family for sharing this amazing experience 🤩 @compressport #Suprabeam 📸@irunfar / @jonathanhawarth

A post shared by Thibaut Garriver (@thibaut_garrivier) on

Le test ici.

Hayden Hawks : Altra King MT 2.0

Cela fait une grosse année maintenant que l’Américain a changé de partenaire, passant d’Hoka à Altra. Et Hayden Hawks est depuis un adepte de la King MT 2.0, qu’il portait lors des championnats du monde de course en montagne le week-end dernier (où il a décroché la 6ème place). On imagine que son accroche redoutable a fait des merveilles sur les deux kilomètres enneigés au sommet de la deuxième ascension.

Le test ici.

Nicolas Martin : Hoka Torrent, Evo Rehi ou Evo Jawz

Le Français aime varier les plaisirs en fonction des conditions et du profil. On l’a vu souvent avec les Hoka Torrent l’année dernière. Plus récemment, au Marathon du Mont-Blanc notamment, il portait des Evo Rehi sur un parcours de montagne. Enfin, plus récemment, il s’est essayé au Evo Jawz, un modèle assez particulier, très léger (204gr), avec de gros crampons. C’est cette chaussure qu’il portait ce week-end en Argentine. L’Evo Jawz est aussi le modèle favori du meilleur coureur du monde sur format (très) court, l’Américain Joe Gray.

Tim Tollefson : Hoka Evo Mafate 2

Finissons ce premier épisode avec un autre ultra traileur de talent, déjà deux fois sur le podium de l’UTMB et qui a remporté cette année le Lavaredo Ultra Trail. Contrairement à Jim qui, on l’a vu, est un adepte de la Speedgoat, l’Américain qui vit près de Mammoth Lakes en Californie, préfère la Evo Mafate 2. Une chaussure encore plus maximaliste, mais qui reste étonnement légère (292gr). C’est un modèle très apprécié des athlètes Hoka en général. En France, Aurélien Collet porte se modèle quelle que soit la distance, il en est fan. À tester.

View this post on Instagram

📸 @canofotosports . Hey Dolomites, maybe less crippling heat and more snow next year? 🥵☃️ This isn’t ‘States you know? 😜 . I would love to-with clarity and detail-weave a tale of the incredible 12-hour journey that was had while circumnavigating Cortina d’Ampezzo, the wrong turns, the punishing heat, the fierce competition, the subsequent shared jubilation and heartbreak of friends and fellow trailers, and memories made with the spectacular mountain community that makes up north-eastern Italy. . But, as I sit here in Portland during a short layover on a pretty pretty pretty pretty tough 40hr trip home for work tomorrow-and struggle with simplicities such as keeping my pants zipped 😆-it shall remain brief: Thank You. . Thank you Linds for everything you have, are currently, and continue to do for us. Thank you @mariofraioli for structure and trusting that our slow multi-year build will continue to pay big dividends. Thank you to @hokaoneone, @sraelite, @ultratrailworldtour, and @lavaredoultratrail for allowing these opportunities. Thank you to Hoka, @guenergylabs, @julboeyewearna, @corosglobal, and @drymaxsocks for product and gear that continues to outlast my own limits. Thank you to my loving family and friends. Thank you to all the kind people out there that follow along this wild ride and continue to give virtual and literal kudos. 👋🤗 . LUT and the Italian Dolomites were once again a proper and stunningly beautiful challenge. I’m grateful to walk away unscathed, healthy, and ready for another summer of methodical and progressive prep back home in the Eastern Sierra. Contrary to what some may think, I’m not very fond of unrelenting suffering when training and racing. Going deep in the well honestly scares me and is utilized sparingly. The 2017 UTMB may have been the last time I fully drained the tank and I believe it’s time for an encore in late August 😊 . Gear: 👟 @hokaoneone Evo Mafate 🥤 @guenergylabs Roctane drink mixes and gels ⌚️@corosglobal Apex 😎 @julboeyewearna Aerospeed 🧦 @drymaxsocks Lite Mesh Crew Poles @lekiusa . #timetofly #guforit #exploreperfection #sraelite #julboeyewear #drymax #utwt

A post shared by Tim Tollefson (@timtollefson) on

 

 

Retrouver tous les modèles en cliquant sur le liens ci-dessous.